Oasis donne un coup de neuf à Wonderwall

Berwick Street est la rue de Londres, entre Oxford Street et Leicester Square, où a été photographiée la pochette de « (What’s the Story) Morning Glory », le deuxième album d’Oasis. David Trotta © PLANS CULTES

À l’occasion des vingt-cinq ans de son album ‘(What’s de Story) Morning Glory ?’, le groupe de rock diffuse quelques-uns de ses clips en haute définition et remasterisés.

David Trotta

« Because maybeeeeee…. ». À moins d’avoir vécu sur une autre planète ces vingt dernières années, ou d’être vendeur dans une chaîne de magasins qui n’a jamais rien en stock, du genre de celui qui vous propose toujours de vous commander ce dont vous avez besoin mais ne connaît jamais les dates de sortie, ni de quoi vous lui parlez, vous avez forcément reconnu le début du refrain de Wonderwall. Ce classique signé Oasis, paru il y a vingt-cinq ans sur leur deuxième album ‘(What’s de Story) Morning Glory ?’.

À cette occasion, le groupe, sa partie qui gère l’héritage musical pour le moins, diffuse depuis samedi la réédition de plusieurs titres. Sur YouTube, c’est une version haute définition et remastarisée de Wonderwall que les fans du combo britpop ont pu découvrir. Idem hier avec Don’t Look Back In Anger et ce soir avec Champagne Supernova.

Le retour… impossible ?

Si Oasis et ses chansons sont aujourd’hui souvent moquées, trop commercial, paraît-il, reste que le combo mené par les frères Gallagher connaît toujours une base de fans extrêmement forte. Depuis l’arrêt du groupe il y plus de dix ans, pour cause de différends majeurs entre Liam et Noel, les exhortations à la reformation n’ont pourtant jamais cessé.

Les deux principaux intéressés ont eux aussi régulièrement entretenu les rumeurs sur les réseaux sociaux et en interviews, le tout entrecoupé d’invectives à l’adresse de l’autre. En janvier, les conflits semblaient pourtant bien connaître un tournant positif avec une série de tweets rédigés par Liam, le chanteur, précisant qu’il comptait mettre un terme à sa carrière solo et souhaitant un retour de Oasis au complet. Un désir vite balayé par Noel, compositeur, guitariste et deuxième chanteur.

Depuis la dissolution du groupe, les frères Gallagher ont continué leur carrière chacun de son côté. Le séparatiste Noel a fondé le Noel Gallgher’s High Flying Birds et publié trois albums. Son cadet, Liam, a pour sa part formé Beady Eye qui a publié deux albums, avant de se lancer en solo. Il compte déjà quatre opus, deux enregistrés en studio et deux en live. Malgré leurs productions et la très bonne qualité de plusieurs titres, ni Noel, ni Liam n’ont jusqu’à présent réussi à susciter le même enthousiasme qu’avec Oasis.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :