« Nous écrivons l’histoire, ici et maintenant »

Oasis diffuse en grande pompe son brillant rocku-concert sur sa mythique performance à Knebworth.

David Trotta

250’000 personnes sur deux soirs. Rassemblées en août 1996, à une heure de route environ au nord de Londres, dans le parc du manoir de Knebworth. Le tout pour un seul et même groupe.

Hier soir, c’est au cinéma que Oasis avait décidé de célébrer les 25 ans de son concert le plus mythique avec la diffusion, sur grand écran partout dans le monde, du docu-concert « Oasis Knebworth 1996 ». Le show rock des plus grands records, qui comptabilisait notamment une demande de plus de deux millions d’entrées, donné un an à peine après la sortie de « (What’s the Story) Morning Glory », deuxième album signé par les frères Gallagher.

Un savant mélange

Avec « Oasis Knebworth 1996 », le groupe a choisi d’offrir un film, brillantissime, à mi-chemin entre le documentaire et le simple concert enregistré. Agrémenté de nombreux témoignages de celles et ceux ayant réussi à se procurer un sésame, de leurs heures d’attente au téléphone pour acheter une entrée à leurs souvenirs post-concert, en passant évidemment par les soirées du 10 et 11 août 1996.

Il se distingue ainsi du documentaire classique puisqu’il se compose uniquement de témoignages vocaux diffusés sur des images d’archives, sans aucune interview face caméra. Ni du public, ni du groupe. Se rapprochant presque d’un film de vacances, ou de voyage d’étude, qui grave dans le rock un moment unique et suspendu, avec émotion et nostalgie. De ceux qui marquent une époque chérie. Qu’on regarde toujours avec quelques frissons.

Consacré à un concert majeur ayant marqué l’histoire, « Oasis Knebworth 1996 » fait aussi et surtout la part belle, sur plus de la moitié du film, à la performance pure avec la diffusion dans leur intégralité de nombreux titres parmi lesquels « Supersonic », « Live Forever », « Don’t Look Back in Anger », « Morning Glory » ou encore « Wonderwall ». Autant de tubes qui s’enchaînent les uns après les autres, issus des deux seuls premiers albums de Oasis. Au final : une preuve en images et en sons qu’il s’agit du show de tous les superlatifs, d’une rare et simplissime puissance rock, donné par l’un des groupes les plus influents des années 1990. À découvrir en CD et DVD dès le 19 novembre.

One Comment on “« Nous écrivons l’histoire, ici et maintenant »”

Laisser un commentaire