Un stade pour les Beatles

Premier concert de l’histoire à se dérouler dans un stade. Le 15 août 1965, au Shea Stadium de New York, ils sont plus de 50’000 à venir voir, bien plus qu’entendre, quatre garçons dans le vent. Une première. Un record.

David Trotta

Les plus grands concerts ont aujourd’hui lieu dans des stades. Ce qui ne choque plus personne. Les groupes, devenant de plus en plus célèbres, n’ont eu d’autre choix que d’avoir recours aux espaces les plus grands dès lors que leur réputation l’exigeait. Devenu même parfois péjoratif pour certains, à l’image des critiques qu’on peut entendre par exemple à l’encontre des Irlandais de U2 et de leur « musique de stade ».

Ce qu’on sait moins en revanche, c’est qu’il fut un temps où mobiliser une arène sportive pour se produire était révolutionnaire. Les premiers à le faire ne pouvaient que l’être tout autant. Alors qui d’autre que The Beatles pour se lancer un pari aussi fou ?

C’est le 15 août 1965, année des quatre Anglais, pour ne pas dire leur décennie, que The Beatles ont pour la première fois pris d’assaut un stade de baseball, le Shea Stadium à New York. Il y a exactement cinquante ans aujourd’hui, les natifs de Liverpool établissaient un record. Encore un. Première date de leur deuxième tournée américaine, deux jours après que Help ! ne soit distribué sur sol étasunien, les Fab Four réussissent à rassembler 55 600 personnes dans le même lieu, le temps d’un concert d’environ une demi-heure. Il n’y avait que le plus grand groupe de l’époque, qui est devenu depuis le plus grand groupe de tous les temps, pour accomplir un tel exploit.

A noter, comme on peut s’en rendre compte sur les enregistrements qui existent encore de ce concert, que les quatre hommes, tout comme le public, ne devaient finalement pas entendre grand-chose, si ce n’est les hurlements des beatlemaniaques venus en nombre. Selon la légende, c’est par ailleurs ce qui, à terme, aurait mis fin aux concerts des quatre garçons dans le vent.

Au total, la deuxième tournée américaine des Beatles aura rassemblé environ 300 000 personnes sur seize concerts.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :