U2 : « L’intimité a remplacé l’urgence post-punk »

Le groupe de rock irlandais diffusait la semaine dernière l’un de ses classiques, complètement revu. Il figure parmi les tubes de U2 réenregistrés et qui composent « Songs of Surrender », leur prochain album à venir.

David Trotta

Quand il est question de réinventer ses chansons, les épurer, reprendre les fondamentaux. U2 n’en est clairement pas à son coup d’essai. Fin janvier 2022, Bono et The Edge publiaient par exemple une version acoustique, guitare-voix, de Sunday Bloody Sunday, en mémoire des personnes tuées à Derry en 1972. Quelques années plus tôt, en 2015, c’est pour compléter la version physique de « Songs of Innocence » que le groupe de rock ajoutait une démo de près de vingt minutes, avec un enchaînement de plusieurs titres, eux aussi délivrés en format acoustique.

La semaine dernière, le quatuor remettait le couvert en publiant une version inédite de Pride (In the Name of Love), l’un de ses classiques, hommage à Martin Luther King originellement diffusé en 1984 sur « The Unforgettable Fire », son quatrième album.

Un voyage dans le temps

 « Nous étions curieux de savoir à quoi ressembleraient nos premières chansons ramenées à notre époque et de leur donner le bénéfice d’être réimaginées au 21e siècle », explique simplement The Edge, guitariste et membre fondateur de U2 sur le site du groupe. Cette fois-ci donc, il est question d’un processus complet qui donnera lieu à un album, « Songs of Surrender », qui paraîtra le 17 mars.

« Une bonne chanson est en quelque sorte indestructible »
The Edge – Guitariste et membre fondateur de U2

Pride (In the Name of Love), dans sa version revisitée, s’ajoutera à 39 autres titres eux aussi retravaillés. « Ce qui a commencé comme une expérience s’est rapidement transformé en une obsession personnelle, car un grand nombre de nos chansons se prêtaient à une nouvelle interprétation. L’intimité a remplacé l’urgence post-punk », complète le musicien. Parmi les chansons retenues figureront, sur quatre disques, pléthore des classiques qui ont jalonnée la carrière de U2, dont One, Beautiful Day, Vertigo, ou encore Sunday Bloody Sunday et With Or Without You.

À quoi s’attendre concrètement ? The Edge précise : « De nouveaux tempos, de nouvelles tonalités et, dans certains cas, de nouveaux accords et de nouvelles paroles ont fait leur apparition. Une bonne chanson est en quelque sorte indestructible […] Le processus de sélection a commencé par une série de démos. J’ai cherché à savoir comment une chanson se tiendrait si on lui enlevait tous les éléments essentiels, sauf le strict nécessaire. L’autre objectif était de trouver des moyens d’apporter de l’intimité aux chansons, car la plupart d’entre elles ont été écrites à l’origine pour être jouées en concert. »

Laisser un commentaire