Steve Vai savoure sa récompense

Steve Vai aux Docks en juin 2016 © David Trotta

Le guitariste a reçu un trophée trente-trois ans après un combat épique.

Si le maître du shred excelle à la guitare, les incursions cinématographiques du musicien ne sont pas passées inaperçues auprès des initiés. Surtout une. Le combat épique à la fin de Crossroads, en 1986.

Rappel des faits. L’histoire raconte le chemin d’Eugene Martone (Ralph Macchio, star de Karate Kid), jeune musicien classique qui ne vit pourtant que pour le blues. Il se met en tête de trouver la trentième chanson, perdue, de Robert Johnson. Le père du Delta Blues. Sa quête l’entraîne jusque dans le Mississippi, berceau du genre.

C’est là qu’il rencontre le diable et son bras droit, Jack Butler. Tous deux se lancent dans une joute musicale intense. Que remporte le jeune Eugene. Alors que Butler trébuche sur une seule et unique note.

Le retour de la gloire
Plus tôt cette semaine, Steve Vai a publié sur Instagram le trophée qu’il a reçu du guitariste Dave Navarro (Jane’s Addiction, Red Hot Chili Peppers). Et la statuette est sans équivoque. Elle attribue le titre à Steve Vai, : « le vrai vainqueur du duel ! ». Une photo qui a fait rire les internautes à plus de 28’000 reprises. Dont beaucoup semblent partager l’avis de Navarro.

David Trotta

1 Trackback / Pingback

  1. Crossroads : le mythe éternel – PLANS CULTES

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :