Retour vers le futur s’est lui-même spoilé

A-t-on encore des choses à découvrir sur le classique de 1985 ? Oui, nom de Zeus !

David Trotta

ALERTE SPOILER ! En lieu et place du casting, c’est peut-être ce qu’auraient dû écrire les créateurs de la saga Retour vers le futur directement en ouverture de film, à revoir la première scène.

Depuis ce mardi, la chaîne TF1 diffuse la saga signée Robert Zemeckis et Bob Gale, à commencer par le premier volet de la trilogie qui narre les voyages dans le temps du jeune Marty McFly. Au volant d’une DeLorean transformée par le scientifique Emmett Brown, plus connu sous le nom de « Doc », en machine à traverser les époques.

Classique du cinéma, on peine encore à croire que, 35 ans après la sortie du film, des détails ont échappé à l’œil vigilent des fans. Et pourtant.

Aviez-vous déjà remarqué que la scène d’ouverture spoile la fin du film ? Quand Marty entre chez Doc, on commence par voir les très nombreuses horloges qui affichent presque toutes 7h54. L’une de celles-ci, ou ce qui semble être une photo d’une horloge, montre bien davantage, puisqu’on y voit un homme suspendu à une aiguille ! Exactement comme Doc en 1955, lorsqu’il tente de renvoyer Marty en 1985 grâce à la foudre qui doit s’abattre sur l’Hôtel de Ville et donc injecter les 2,21 gigowatts (1,21 en anglais) nécessaires au fonctionnement du convecteur temporel, nom de Zeus.

À noter enfin que cette scène est une référence au film muet de 1923 Monte là-dessus, où on voit précisément le personnage principal accroché à une horloge tout en haut d’un immeuble. Sans compter la coïncidence des noms puisque l’acteur en question n’est autre que Harold Lloyd, parodié donc dans Retour vers le futur par Christopher Llyod dans le rôle de Doc Brown.

Une scène à découvrir à 58 secondes dans la vidéo ci-dessus.

1 Comment on Retour vers le futur s’est lui-même spoilé

  1. Hé hé… ben non, jamais remarqué! C’est pour ça qu’on aime Plans Cultes! 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :