James Blunt menace de publier de nouvelles chansons sur Spotify

Après le départ de Neil Young de Spotify, le chanteur anglais James Blunt tente lui aussi de faire pression sur la plateforme de streaming. À sa manière.  

David Trotta

Déjà une semaine qu’enfle la polémique autour de la plateforme de streaming Spotify après le retrait du catalogue de Neil Young. Pour rappel la légende canadienne de la musique folk accusait Spotify de promouvoir la désinformation autour de la pandémie, notamment en diffusant les podcasts d’antivax. À commencer par celui de l’animateur américain Joe Rogan. Une décision rapidement imitée par Joni Mitchell et saluée par de nombreux médecins à travers le monde.

Il n’en fallait pas plus au chanteur anglais pour s’illustrer dans l’un de ses meilleurs registres. En menaçant lui aussi Spotify. Non pas de quitter la plateforme, mais bien en l’alimentant avec de nouvelles chansons.

Un message d’humour donc posté sur Twitter, comme il a l’habitude de le faire. Particulièrement actif sur celui-ci, James Blunt est surtout connu pour son sens de la dérision et de la vanne, qui contraste largement avec la douceur de ses compositions. L’artiste hésite rarement à y étriller ses haters, souvent en se moquant de lui-même. Petit tour d’horizon de saillies que l’on doit à l’interprète de « You’re Beautiful ».


Tweet : La chanteur James Blunt sera le premier artiste autorisé à jouer un concert complet depuis le 17 mars 2020.
James Blunt : La réponse est non. Vous n’avez de toute évidence pas assez souffert.


Tweet : James Blunt publiera un best of, « The Stars Beneath My Feet (2004-2021) », le 19 novembre sur le label Atlantic Records.
James Blunt : Je voulais l’appeler « Meilleur Hit (et chansons que j’aurais aimé que vous écoutiez) ».


Tweet : Juste quand les choses ne pouvaient pas être plus déprimantes, Adele publie un nouvel album.
James Blunt : Mauvaise nouvelle – mon nouvel album sort le même jour.


Tweet : Quelque chose dans le visage de James Blunt m’effraie.
James Blunt : Attends de voir ma bite.


Tweet : Rihanna admet qu’un joint (Blunt) la rend plus heureuse que son petit ami.
James Blunt : J’aurais pu le lui dire.


Tweet : Je me suis réveillé ce matin avec une écrasante envie d’écouter des chansons ennuyantes au sujet de cœurs brisés, divorce, boire du vin ne pas avoir 29 ans. De préférence douze de ce genre, pour une durée d’environ 58 minutes. Des suggestions ?
James Blunt : Bonjour.


Tweet : Opinion impopulaire mais j’aime James Blunt. Depuis toujours et à jamais.
James Blunt : Merci Maman.


Tweet : Quel est le lien entre le clitoris et de bonnes chansons de James Blunt ? Les deux sont difficiles à trouver.
James Blunt : Peut-être pour toi.


Tweet : L’appartement d’à côté a passé du James Blunt plein volume durant trois jours de suite. Franchement, les étrangler serait beau, c’est vrai.
James Blunt : Tu devrais probablement aller voir s’ils vont bien.


Tweet : Ton tweet ne vieillira pas bien.
James Blunt : Toi non plus.


Tweet : Johnson « au bord des larmes », c’est comme moi sur le point d’assister à un concert de James Blunt. ÇA N’ARRIVERA JAMAIS. J’ai vu des enfants bien plus convaincants.
James Blunt : Tu as de la chance. Je serai en tournée au Royaume-Uni en février.


Laisser un commentaire