« CLIFF ME MANQUE TOUJOURS »

MARS | Metallica célèbre les 30 ans de son album Master of Puppets considéré comme l'une des pièces fondatrices du heavy Metal. Photo: Tommy Holl / CC BY 3.0. LIRE L'ARTICLE: https://planscultes.ch/2016/03/03/cetait-plein-de-junkies-qui-se-shootaient/

Peu avant la sortie d’un livre sur les trente ans de Master of Puppets, Metallica rend un hommage émouvant à son ancien bassiste décédé peu de temps après la sortie de l’album.

David Trotta

Le 13 septembre, un livre photo retracera l’histoire de Master of Puppets, le troisième album de Metallica sorti en 1986. L’un des fers-de-lance de la mouvance trash metal.

En marge de Metallica : Back to the Front, les membres du groupe postent régulièrement en ligne des vidéos qui évoquent les contours de cette histoire en images. Début septembre, ils rendaient un hommage émouvant à leur ancien bassiste, Cliff Burton, décédé en 1986 en Suède sur la tournée de Master of Puppets.

« Pour moi, Cliff Burton était un bassiste unique. Une grande influence qui est arrivée un peu plus tard dans ma carrière. » Symboliquement, c’est Robert Trujillo, bassiste du combo californien depuis 2003, qui se prête le premier à l’exercice de l’interview.

Vient ensuite le tour de James Hetfield, chanteur et guitariste rythmique, d’évoquer Burton. « Cliff me manque toujours. J’adorerais le revoir. Donc voir des photos que je n’avais jamais vues, spécialement celles où nous apparaissons ensemble, avoir de nouveau un peu de lui dans mon cœur, est incroyable. »

On y voit aussi Kirk Hammett, le soliste en larmes. « Cliff avait cette chose, et il la tient de son père Ray. Tout était question d’équité et d’égalité. Je ressens beaucoup d’émotion, parce que Cliff me manque, et c’est ce qui me manque le plus de lui. »

CLIFF BURTON
Cliff Burton a joué sur les trois premiers albums de Metallica. C’est d’ailleurs l’une de ses phrases qui aurait donné le titre du premier album Kill ‘em All, en référence aux distributeurs qui refusaient la pochette imaginée par le groupe.

Il quitte tragiquement Metallica le 27 septembre 1986, dans un accident de la route en Suède. Alors que le groupe est en tournée en Europe, six mois après le sortie de Master of Puppets, le bus dans lequel se trouvaient les membres se couche sur son flanc droit au petit matin, ôtant la vie de Cliff Burton. Dans son livre METALLICA : Que justice soit faite, Joel McIver raconte que Burton et Hammett voulaient la même couchette, et que c’est finalement le bassiste qui la gagne. Burton décède écrasé par le bus peu après avoir été éjecté par une fenêtre. Il sera remplacé par Jason Newsted la même année et jusqu’en 2001, puis par Robert Trujillo en 2003.

En avril, parrain de l’édition 2016 du Record Store Day, journée internationale des disquaires indépendants, Metallica a sorti Liberté, Egalité, Fraternité, Metallica !, un album live de son concert en 2003 au Bataclan, en hommage aux victime des attentats de Paris. Le groupe sortira son dixième opus studio Harwired… to Self-Destruct le 18 novembre.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :