… but the Stones

Les papys du rock poussent eux aussi la chansonnette. Mais pas n’importe laquelle. De quoi, peut-être, faire passer un message.

David Trotta

Rares sont les artistes qui ne se sont pas encore mis à diffuser de la musique sur la toile, en live, ou recomposée à travers les écrans.

C’est aussi le cas des Rolling Stones, qui viennent de proposer un de leurs titres majeurs, référence fétiche d’un certain Gregory House. Ou Hank Moody.

On ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut

Envie de faire passer un message caché ou non, reste que le choix des Stones suscite quelques questions. Pour leur apparition sous forme de visioconcert, Mick Jagger, Keith Richards, Ron Wood et Charlie Watts ont décidé d’interpréter You Can’t Always Get What You Want, dernier morceau de « Let it Bleed », classique sorti en 1969.

De quoi se demander évidemment si les Anglais ont simplement souhaité proposer du live aux internautes. Ou s’ils tentent de faire passer une de leur conviction au regard de la situation sanitaire actuelle.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :