AC/DC inspiré par le Prince Charles et Lady Diana

Le groupe de hard rock dévoile différentes inspirations derrière son album « For Those About to Rock », parmi lesquelles le mariage entre Charles de Galles et Diana Spencer.

David Trotta

Malgré quelques références cultes parmi lesquelles God Save the Queen des Sex Pistols ou le nom du groupe rock britannique mené par Freddie Mercury, Queen, il est assez difficile d’imaginer la famille royale sous un angle rock.

Et pourtant, certains de ses membres ont bel et bien contribué à différentes légendes. Parmi eux, rien de moins que le couple formé par Charles et Diana. Cette dernière en particulier a à plusieurs reprises contribué à alimenter le folklore rock. Parmi les histoires récurrentes : sa proximité avec le chanteur Freddie Mercury, qui l’aurait emmené visiter en cachette des bars gays de Londres. Ou encore lorsqu’apprenant la présence de la Princesse de Galles à l’un de ses concerts au Wembley Stadium en 1988, le roi de la pop Michael Jackson décide de retirer, à la dernière minute, son tube Dirty Diana du show, craignant que Lady Di apprécie peu entendre un stade entier chanter son prénom affublé d’un adjectif peu élogieux. À noter que Jackson a toujours nié une quelconque référence à la princesse dans sa chanson. Sauf que, lorsque Diana rencontre Michael Jackson avant le concert, elle lui confie que Dirty Diana est son titre préféré de l’artiste. Retour donc de la chanson dans la setlist.

Canons royaux

Récemment, c’est le groupe de hard rock australien AC/DC qui révélait lui aussi s’être inspiré de Lady Diana. Plus précisément le mariage entre Charles de Galles et Diana Spencer.

Dans un post en marge de la célébration des quarante ans de son album « For Those About to Rock », le groupe raconte que l’idée des canons figurant sur la chanson éponyme, ainsi que sur la pochette, lui serait venue alors que AC/DC se trouvait dans un studio d’enregistrement à Paris. En pleine session, précisément pour le morceau en question, les musiciens auraient été intrigués par des détonations provenant d’une salle attenante à la leur, dans laquelle était diffusé le mariage princier. Soit le 29 juillet 1981.

Gladiators du rock

L’un des hymnes de AC/DC, For Those About to Rock, se réfère aussi aux gladiateurs romains qui adressaient la célèbre phrase « ceux qui vont mourir te saluent » à l’Empereur avant les combats. En bon serviteur du genre, AC/DC transforme le titre pour s’adresser directement à ses fans avec un « ceux qui vont faire du rock vous saluent ».

Cette référence, comme l’explique aussi le groupe toujours dans le même post, est une idée du guitariste soliste Angus Young. Elle lui serait venue après avoir lu le livre « Ceux qui vont mourir », de l’auteur Daniel P. Mannix, offert au musicien par Bon Scott, chanteur de AC/DC de 1974 à 1980.

Il semblerait aussi que ce livre soit l’une des inspirations de David Harold Franzoni, l’un des scénaristes de « Gladiator », péplum à succès sorti en l’an 200 réalisé par Ridley Scott.

En relation :
Tous les articles sur AC/DC

Laisser un commentaire