À quoi joue Green Day ?

Le groupe de rock, qui sévit aussi sous un autre nom, propose une comm pour le moins curieuse pour la sorti de son dernier album.

David Trotta

Voilà plusieurs semaines que les comptes web du groupe de rock Green Day s’acharnent à réfuter les rumeurs qui voudraient que Billie Joe Armstrong et les siens se cachent sous le pseudonyme de The Network, formation plus axée new wave, qui propose aussi un pop punk clairement signé Green Day.

Cette année, The Network a ainsi sorti un EP suivi la semaine dernière d’un album complet, sous le titre de « Money Money 2020 Part II : We Told Ya So ! ». Il s’agit de leur deuxième LP après « Money Money 2020 », sorti en septembre 2003.

Non, mais oui, mais non, mais…

Rien que sur Instagram, le compte officiel de Green Day ne cesse pourtant de répéter à renfort de posts qu’ils n’ont rien à voir avec The Network, avant d’afficher le logo de ce dernier sur sa propre photo de profil. Idem du côté de Billie Joe Armstrong, qui a récemment changé sa photo pour afficher la momie leader de The Network. Une comm particulière pour le lancement d’un album donc, malgré une couleur musicale effectivement différente des habitudes de Green Day. N’en demeure pas moins une voix reconnaissable entre mille, celle d’Armstrong, tout comme les attaques à destination du clan Trump, notamment avec le titre Ivankkka Is A Nazi, qui dézingue tous les membres de la famille de Donald Trump.

Rien de particulièrement étonnant là encore vu les messages publiés par le chanteur au moment de l’élection américaine 2020. Reste à savoir si le groupe n’a pas précisément choisi les fausses allégations en ligne qu’ils n’ont eu de cesse de dénoncer au cours de la campagne présidentielle et qui semble particulièrement bien fonctionner lorsqu’il s’agit d’être écouté.

À noter qu’avec cet album, il s’agit de la quatrième sortie rien que cette année pour Billie Joe Armstrong puisqu’il a publié en février « Father of All Motherfuckers » avec Green Day, un EP le 20 novembre puis un LP le 4 décembre avec The Network ainsi qu’un album solo de reprises, « No Fun Mondays » le 27 novembre, celles qu’il a régulièrement proposées en ligne au cours du confinement.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :