« ÇA VA LES PARAPLUIES ? »

Quoi de plus désagréable que de se faire un festival les pieds dans l’eau ? Un festival les pieds dans l’eau où les stands de bière sont vides de leur précieux nectar répondrait-on peut-être. Mais rien que la question initiale rappelle certainement de mauvais souvenirs à beaucoup de mélomanes.

Et c’est ce qu’ont pu vivre les badauds au Label Suisse Festival. Dimanche particulièrement, force était de constater que les conditions météorologiques n’étaient pas à la fête. Et à voir certaines performances live sur les places à ciel ouvert, les artistes aussi, pour beaucoup, n’ont que peu goûté à la pluie et à la grisaille.

Pourtant. Une poignée d’irréductibles a décidé de résister encore et toujours à la météo. Et avec la manière ! Trois formations se sont particulièrement distinguées. Roulement de tambour et applaudissements donc pour… Anach Cuan, The Animen et Eluveitie.

Comme les autres, ces trois avaient le choix de déposer les glaives aux pieds de Jules, avec pour seule excuse « bon les gars, désolé, on sait que la pluie, c’est chiant, mais on va quand même vous pousser la chansonnette, très gentiment hein, histoire que vous ne vous réchauffiez pas trop non plus ». Décidément, ces trois avaient plutôt décidé d’avaler une sacrée rasade de potion magique. Car la baffe et le menhir, les Romains l’ont prise, bien dans la bobine.

Du côté d’Anach Cuan et Eluveitie, on pourrait se dire que c’est logique. Eux qui mettent les sonorités celtes à l’honneur, peu farouches que le ciel ne leur tombe sur la tête. La pluie ? Connaissent pas. C’est aussi les Genevois de The Animen qui ont pris le parti de s’en battre les baguettes. « Ça va les parapluies ? » lançait très ironiquement l’un des artistes avant que le groupe n’envoie la sauce devant un Place Centrale recouverte de… parapluies et imperméables.

Bref. Ces trois ont préféré se moquer de Toutatis. Et le public ne peut que les en remercier. Pas de pitié pour les gens trempés jusqu’aux os. En guise de compensation public, prends-toi un bon rock dans la face, si tu ne veux pas recevoir un coup de pied aux fesses, par Belenos !

David Trotta | Mercredi 21 septembre 2016

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :