DU ROCK À L’ÉTAT PUR

COURTNEY BARNETT © PALÉO LIONEL FLUSIN

Paléo démarrait hier soir avec l’Australienne Courtney Barnett parmi les premiers à fouler les scènes de Nyon. Un performance qui annonce un festival sous les meilleurs auspices.

David Trotta

Forte impression dès le départ. Sur la scène des Arches hier soir, c’est Courtney Barnett qui ouvrait le bal pour Paléo 2016. Et pour un non connaisseur, quelle surprise!

Du rock à l’état pur. Un caillou brut. Sans esbroufe. Version féminine, comme on en voit peu souvent. C’est un petit bout de femme qui s’avance sur scène. En noir de la tête aux pieds, l’artiste est accompagnée de deux acolytes, respectivement à la basse et à la batterie. Le public lui, malgré un soleil de plomb, se fait de plus en plus massif devant les planches.

Le ton, sur l’heure de concert, ne change pas. Quelque chose de grunge dans la voie et l’attitude. Barnett est tantôt arquée devant un micro presque trop haut, tantôt enveloppée autour de ses guitares. Toutes des Fender. À souligner quand même, elle gratte au doigt et non au plectre. Plutôt rare, voire étrange, dans le genre.

La nana sur scène envoie. C’est le moins que l’on puisse dire. Elle le fait d’ailleurs plutôt bien. Et le public le lui rend en conséquence.

Les deux musiciens ne sont pas étrangers au groove qui se dégage des Arches. Notamment le bassiste qui fait tortiller sa longue chevelure bouclée en même temps que ses cordes insufflent des mélodies aussi lourdes que fluides, parfois même inattendues.

Une belle performance donc pour le trio, malgré une faible interaction avec le public de Paléo.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :