LE MESSIE PAR MOORE

Par David Trotta

Focus aujourd’hui sur l’Irlandais Gary Moore, habitué des différentes scènes du Montreux Jazz Festival, et à son interprétation magistrale du Messiah Will Come Again, lors de son premier passage sur la Riviera en 1990.

Ce jour-là, le 7 juillet 1990 précisément, Moore démontrait tout son art et sa subtilité, partagée entre un rock très dur, un blues tout en finesse et une virtuosité qui a sublimé cette fin de concert.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :