RENCONTRE AVEC MATHIEU DUMAS

Par David Trotta

Auteur-compositeur-interprète, le multi-instrumentiste lausannois sort début 2015 son premier album, L’Incongrue. Calme, réfléchi et voué à remuer les tripes des auditeurs, il captive dès les premières notes. Tantôt folk, tantôt pop, tantôt rock, L’Incongrue sent bon le voyage, invite à l’introspection et au partage.

Mathieu Dumas manie avec brio aussi bien sa voix rocailleuse que le verbe, à la manière des plus grandes plumes de la tradition musicale française. Sans oublier les sons qui viennent transporter dans un univers bien particulier et propre à Mathieu Dumas. A apprécier dans sa globalité, L’Incongrue révèle néanmoins trois titres de génie se faisant suite : L’Incongrue – Levons les yeux – Mettons les voiles.

Un artiste et un premier album à ne laisser passer sous aucun prétexte.

Rencontre.

——————

Différents genres musicaux viennent composer ce premier album, L’Incongrue. On y entend de la pop, de la folk, du rock ou de la chanson française. Comment définir cet univers ?

C’est assez vague. Je dirais que principalement, au niveau du texte, j’ai beaucoup écouté et j’affectionne particulièrement des artistes comme Bertrand Cantat, Noir Désir, Damien Saez, Matthieu Chedid. D’autres choses moins récentes comme Brel, ou Brassens, on va dire pour des artistes que j’apprécie globalement sur beaucoup de leurs morceaux. Après il y a beaucoup de musique française que je vais apprécier sur des périodes plus ponctuelles.

Et je distingue la musique du texte quand j’écris. Mon univers musical a plutôt tendance à venir de musique anglophone et principalement des musiques moins récentes. J’adore les années soixante au niveau du son, du style musical. J’écoute beaucoup de choses, de Don McLean à Bob Dylan, Neil Young, les Stones, Led Zeppelin et beaucoup de choses plus récentes. C’est difficile de faire une synthèse, mais j’essaie de mélanger tous ces univers et ne pas me fixer de limites. Il y a des morceaux plus pop, plus acoustiques, plus rock, un morceau que je me suis permis de faire en anglais et que j’ai mis à la fin de l’album parce qu’il allait peut-être moins dans la lignée de l’album. Mais il n’y avait pas vraiment de limite au niveau de la composition des morceaux.

Les thématiques sont relativement vastes. Il y a de l’amour, de l’espoir et une univers qui peut être assez triste parfois. De quoi parle L’Incongrue et quels sont les messages transmis à travers cet album ?

Je pense que ça parle avant tout des gens, du ressenti, de cette envie de liberté. Oui, d’amour, mais pas seulement envers les femmes. Des gens, des interactions. C’est l’envie de chercher un peu et gratter sous la carapace des sentiments superficiels.

Il y a aussi une envie de liberté, de voyage et de partage. Je pense qu’il n’y a pas de liberté sans partage. Parce que ta liberté s’arrête là où commence celle des autres.

L’album a été réalisé pratiquement seul. Pourquoi ce choix ? Est-ce aussi pour une question de liberté ?

Entre autres. Je me suis beaucoup fait aider par Richie, le batteur sur ce projet. Et j’ai eu des groupes, avec pas mal de projets qui ont tous fini par s’arrêter pour diverses raisons. Là, l’idée était d’être libre et de pouvoir prendre le temps de faire ce que je voulais, à mon rythme, sans avoir de restrictions, sans devoir rendre de comptes à qui que ce soit. Essayer d’y mettre mes idées sans blesser ou parler d’un sujet qui ne va peut-être pas toucher un autre musicien. Du coup je suis parti sur ce projet en faisant venir différents amis, des connaissances, des musiciens que j’appréciais.

Après, l’idée de mixer, masteriser et d’enregistrer moi-même est venue d’une autre passion qui est l’enregistrement et le son, en fait, plus globalement. Et il y a aussi la question des finances. Je me suis dit que je n’avais pas forcément les finances pour sortir ce projet en studio, ou avec d’autres ingénieurs du son. J’ai donc profité de prendre le temps de faire cet album avec les moyens que j’ai.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :